19 juillet 2012

Ecris-nous d'Amandine Barriol alias Kawazu

" Je voudrais que tu vives, simplement, mais je n'arrive pas à me faire à l'idée que ça ne soit pas avec moi. Je n'y parviens pas..."
Ecris-nous d'Amandine Barriol alias Kawazu

Le livre débute comme un roman. Il se termine comme un roman. Mais plus qu'un roman, c'est un recueil de sentiments. Amour, peur, folie, tristesse, passion... De courtes lectures, le temps d'une pause vers d'autres vies. Laissez-vous surprendre, immergez-vous dans un monde pas si différent du vôtre, où évoluent des personnages d'une inquiétante vérité. Au cours de votre lecture, vous devenez "eux". Ils m'ont demandé de les écrire, ils voulaient vous rencontrer, découvrez-les.

            Tout d'abord je tiens à remercier les Agents littéraires pour tous ces livres qu'ils nous proposent et qu'ils nous permettent de découvrir à chaque fois. Car pour être honnête l'auteure de ce livre je la « connaissais » déjà via son blog (Sakka-kawazu) et j'avais très envie de lire son livre mais le prix me repoussait quelque peu. Je ne peux pas me permettre de mettre ce prix pour un livre (et elle en est consciente) mais voilà grâce aux agents littéraires j'ai enfin pu assouvir ma soif de curiosité pour ce livre.
            Et je n'ai pas été déçue, j'ai même été ravie, vraiment ! Ce livre comme le dit le résumé, débute comme un roman et se finit de même mais entre deux ce sont de petites nouvelles qui se laissent lire sans problèmes le temps d'un trajet de bus. C'est le genre de chose que l'on peut lire et relire et rerelire si on souhaite la (re)découvrir.
            Je pense que ce que j'ai préféré c'est le début, le moment où elle nous raconte ce pourquoi elle a eu envie de faire cette œuvre. J'ai trouvé ce passage très intéressant car cela permet d'en savoir un peu plus et je trouve cela plutôt rare. Et puis c'est touchant, cette jeune fille de 21ans qui a écrit son premier roman, grâce à tous ceux qui l'ont suivie. L'écriture est simple, fluide, on se laisse porter par ces histoires fantastiques, d'amour, moralisatrices. Je me suis retrouvée dans certaines nouvelles (Bourreau des cœurs, Tu perds le contrôle) d'autres m'ont parus loin de moi car un peu trop fantastiques (Le ruban, Jumelle néfaste). La nouvelle « cul-de-sac » m'a rendu très triste, une jeune fille fugue de chez elle et il va arriver un événement horrible. Je me permettrais par contre de dire que je n'ai pas véritablement compris la nouvelle « A pleine dent croquer la vie ». 
            Mais dans l'ensemble, je suis conquise et je pense que ceux qui sont, comme moi, adepte de nouvelles et de bonnes chutes, le seront aussi.

♥♥♥♥

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot pour me dire ce que vous en pensez ?